Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire géographie > Histoire > Exposition Elisabeth Vigée-Le Brun au Grand Palais jusqu’au 11 Janvier (...)

Exposition Elisabeth Vigée-Le Brun au Grand Palais jusqu’au 11 Janvier 2016

mardi 6 octobre 2015 par Elodie SALZENSTEIN

{{}}Jusqu’au 11 Janvier 2016 se tient à Paris la première exposition consacrée en France à cette grande artiste peintre du XVIIIème siècle avec des tableaux prêtés exceptionnellement par des grands musées du monde dont le château de Versailles.

Elisabeth Vigée-Le Brun est née en 1755 à Paris dans un milieu d’artistes. Son père était pastelliste et sa mère était fille de laboureur. Elle fut encouragée par son père dans la carrière de peintre et épousa le peintre Le Brun, collectionneur, marchand de tableaux et peintre, lointain neveu du peintre Le Brun qui fit les peintures au château de Versailles.

Elle put entrer à l’Académie Royale de Peinture dans un milieu de peintres plutôt masculin à l’époque. Elle peint l’aristocratie de son temps à la Cour de Versailles. La reine Marie-Antoinette posa pour plusieurs portraits exposés au grand Palais. Son dernier portrait de la reine date de 1787 et représente la reine en mère de famille aux côtés de ses enfants.
Ses tableaux étaient exposés lors des salons de peinture qui permettaient aux peintres de se faire connaître.

Elisabeth Vigée-Le Brun s’exila après la Révolution Française de 1789 et vécu de son art en portraiturant les grands aristocrates des Cours d’Europe. Elle alla jusqu’à St Pétersbourg en Russie.

Rentrée en France sous Napoléon et bénéficiant d’une loi d’amnistie, elle continua à vivre de la peinture. Plus âgée, elle rédigea ses "Souvenirs" dans lesquels elle fit revivre toute la société de l’Ancien Régime. Elle mourut en 1842 sous la monarchie de Louis-Philippe.

L’exposition au Grand Palais est la première que la France consacre à cette grande portraitiste. Elle fit également des peintures plus sentimentales et sensibles autour de la tendresse maternelle, chère à l’esprit de Jean-Jacques Rousseau, en essayant toujours de peindre à leur avantage les personnes qui lui commandaient ses toiles. Le monde de la peinture lui reconnaît aujourd’hui des qualités de coloriste et de portraitiste uniques en son genre.

Peintre féministe et femmes de lettres, l’exposition rend hommage au talent de Elisabeth Vigée-Le Brun.
L’étude du XVIIIème siècle est au programme d’Histoire de 4ème.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Rondeau (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marie Le Barazer