Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire géographie > Histoire > 1914-2014 : se souvenir de la Première Guerre Mondiale et de Jean (...)

1914-2014 : se souvenir de la Première Guerre Mondiale et de Jean Jaurès

jeudi 3 juillet 2014 par Elodie SALZENSTEIN

{{}}Il y a 100 ans débutait le Premier grand conflit mondial du XXème Siècle, un siècle sanglant marqué par deux grandes Guerres d’une ampleur inégalée dans l’histoire de l’humanité.

Le 28 juin 1914, il y a cent ans, était assassiné à Sarajevo l’archiduc héritier de l’Empire d’Autriche Hongrie, François-Ferdinand de Habsbourg par un fanatique serbe. Cet incident mis le feu au baril de poudre.

Tout au long du XVIIIème siècle et du XIX ème siècle, les puissances Européennes s’étaient affrontées pour la domination du monde et la possession de nouvelles colonies. Ainsi, par le jeu des alliances et un engrenage tragique, l’Europe s’enfonce en 1914 dans un conflit qui durera quatre ans. La Triple Entente, France, Royaume-Uni, Russie, affronta la Triplice ou Triple Alliance dont faisaient partie l’ Allemagne, l’Italie et l’Autriche Hongrie. 10 millions de morts furent le lourd tribut à payer aux nationalismes exacerbés qui secouèrent l’Occident Européen entre 1914 et 1918.

Un homme tenta de s’opposer à cette guerre qui s’annonçait meurtrière : Jean Jaurès.
Cet grande figure de notre Histoire Nationale, leader socialiste, député, mais aussi philosophe et professeur s’opposa au service militaire de trois ans et à la guerre. Ce grand pacifiste fut assassiné le 31 Juillet 1914 à Paris au Café du Croissant, il y a tout juste 100 ans.
lire la vie de Jean Jaurès sur : http://www.histoiredumonde.net/Jean-Jaures.html
lire l’hommage rendu du Pas-de-Calais à Jaurès le 2 juillet 2014 sur le web ; http://www.echo62.com/actu-il-y-a-cent-ans-br-l-assassinat-de-jean-jaures-br-martyr-de-la-paix

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Rondeau (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marie Le Barazer