Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire géographie > Histoire > Commémoration de l’Appel du 18 Juin

Commémoration de l’Appel du 18 Juin

lundi 16 juin 2014 par Elodie SALZENSTEIN

{{}}La commémoration de l’Appel du 18 Juin se déroulera à 11 h 00 Mercredi 18 JUIN à la Croix de Lorraine à Rambouillet. Après le dépôt des gerbes et la minute de silence, lecture sera faite de la lettre du Général De Gaulle.

Le 18 Juin 1940, le Général De Gaulle appelait sur Radio-Londres à la résistance et réunissait les Français Libres pour continuer la guerre alors que le Maréchal Pétain avait fait signer l’armistice avec Hitler. 177 Français Libres débarquèrent le 6 juin 1944 en Normandie. Le Général De Gaulle devint le Chef de la France Libre et il put former un gouvernement provisoire de la France en 1944.
voir le site dédié au Général De Gaulle, la Fondation Charles De Gaulle : http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1940-1944-la-seconde-guerre-mondiale/l-appel-du-18-juin/documents/l-appel-du-22-juin-1940.php

18 Juin 1940 Sur les ondes de la BBC, à 18 heures ou 20 heures - selon les sources - de Gaulle lance un appel à la Résistance en direction des Français.
22 Juin 1940 Nouvel appel à la résistance.
Annonce de l’armistice par le maréchal Pétain.
24 Juin 1940 De Gaulle prononce à la radio de Londres un discours pour stigmatiser l’armistice.
28 Juin 1940 Le gouvernement britannique reconnaît le Général comme le chef des Français libres.

Le raisonnement sur les données politiques et stratégiques de la guerre - confirmé par notre connaissance de l’Histoire - permettait de penser que le choix proposé par le général de Gaulle en juin 1940 n’était pas seulement justifié par le sens de l’honneur et par le simple refus de la lâcheté et de la capitulation, mais que c’était aussi un choix rationnel, Fondation Charles de Gaulle.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Rondeau (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marie Le Barazer