Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire géographie > Rambouillet au temps du Moyen-Age

Rambouillet au temps du Moyen-Age

samedi 29 septembre 2012 par Elodie SALZENSTEIN

Le 29 Septembre 2012, c’était la fête de la Saint-Lubin à Rambouillet.

Une reconstitution festive, commerciale et ludique du Moyen-Age au temps de Regnault d’Angennes :

Le thème était le Moyen-Age : artisans et commerçants étaient donc déguisés en chevaliers, gentes dames, membres de confréries etc. Les métiers médiévaux étaient représentés : forgerons, fabriquants de cottes de mailles, boulangers, éleveurs de chevaux, de dindons, de pintades, d’oies, de poules ou vendeurs de courges et légumes anciens, des ateliers enluminures ou calligraphies permettaient de réaliser soi-même des écrits comme au Moyen-Age tandis que troubadours et musiciens jouaient des musiques celtiques et villageoises médiévales. On pouvait admirer des costumes reconstitués tels que dans les documents de l’époque ou se procurer vanneries ou bouquets de fleurs séchées. Les costumes des participants étaient inspirés du Moyen-Age.

Rambouillet, une seigneurie du Moyen-Age

Du 3 Octobre au 17 Octobre se tiendra à la Médiathèque Florian l’exposition sur le Moyen-Age qui était présentée à la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville. L’occasion de rappeler que Rambouillet était une seigneurie au XIVème siècle et non une terre et que Rambouillet fut possédée par différents personnages : la famille de Breucourt, dont Jeanne de Breucourt, qui l’apporte à son époux, Girard de Tournebu, par succession puis Rambouillet fut vendue en 1368 à Jean Bernier, un riche Parisien, Conseiller et Maître de Requêtes du Roi qui y fit réaliser d’importants travaux. Le goût des riches Parisiens pour la campagne date de la seconde partie du XIVème siècle. Jean Bernier transforme le manoir et bâtit en 1374 le château fortifié entouré de douves. Le fils de Jean, Guillaume Bernier vendit Rambouillet à Regnault d’Angennes en 1383. A l’époque de Tournebu, Rambouillet "n’est qu’un village dont les droits et bénéfices ne laissent qu’un maigre profit" et "un manoir mal situé qui échappait difficilement à la ruine" (Source : Archives Départementales, Médiathèque Florian)

Regnault d’Angennes seigneur de Rambouillet, est écuyer, chambellan, seigneur de Rambouillet, issu d’une famille noble de France, et "favori du Roi et des princes"
et il "recherchait l’argent en échange de ses services". Il possédait la "seigneurie de Montorgueil, les petits fiefs dépendant de Gazeran, Cutesson et les fiefs de Grenonvilliers, de Groussay.Jacques d’Angennes sous François Ier acquit la châtellenie de Poissy avec la terre d’Auffargis et la châtellenie des Essarts. Rambouillet était "vassal" des Essarts. Il existait déjà un marché en Mars et Septembre, jour de la Saint-Lubin, dont les profits allaient au Seigneur et les habitants de Rambouillet devaient prêter main forte pour les exécutions et faire le guet à chaque veille de Saint-Lubin".

JPEG - 67.9 ko

Rambouillet fut agrandie sous Regnault d’Angennes, qui s’enrichit grâce à la faveur royale. Il meurt en 1415 laissant deux fils, Jean et Louis d’Angennes. la famille d’Angennes cumula depuis le XIVème siècle les titres de seigneurs de Rambouillet puis (après Jacques d’Angennes, familier de François Ier) de "marquis de Rambouillet".

JPEG - 135.6 ko

Plus tard, Rambouillet appartint au fils naturel légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, Louis-Alexandre de Bourbon, Comte de Toulouse, qui acquit le domaine et le château de Rambouillet en 1711 et y il mourut en 1737 puis, à son fils, le duc de Penthièvre qui fit construire la Chaumière aux Coquillages pour sa belle-fille, la princesse de Lamballe, et à Louis XVI.

Simon de Montfort, autre figure des Yvelines, au Moyen-Age

Avant 1210, l’abbé des Vaux de Cernay appelle son ami Simon de Montfort pour éradiquer l’hérésie cathare en Occitanie. Simon IV de Montfort, baron de Montfort L’Amaury, prend la tête des armées royales et participe aux batailles à Béziers, Carcassonne, Muret et Toulouse. Il meurt en 1218 à Toulouse. Il était Seigneur de Montfort L’Amaury, situé près de Rambouillet.

(Source : Archives Départementales, Médiathèque Florian et Services culturels).

Le Moyen-Age est au programme de la classe de 5ème.

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Rondeau (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marie Le Barazer