Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire géographie > Education Civique > Se souvenir d’Aimé Césaire, homme politique et écrivain français (3ème et (...)

Se souvenir d’Aimé Césaire, homme politique et écrivain français (3ème et 5ème)

mercredi 12 janvier 2011 par Elodie SALZENSTEIN

En Janvier 2011, le pouvoir exécutif annonce qu’une cérémonie aura lieu en Avril 2011 au Panthéon pour rendre hommage au poète et homme politique martiniquais, Aimé Césaire.

Né le 26 juin 1913 en Martinique et décédé le 17 avril 2008 à Fort de France, Aimé Césaire est connu pour ses poèmes comme "Cahier d’un retour au pays natal" ou pour son "Discours contre le colonialisme" .

Surnommé « le nègre fondamental », il influence des écrivains tels que Frantz Fanon ou le romancier martiniquais, Édouard Glissant ainsi que le guadeloupéen Daniel Maximin et d’autres encore. Sa pensée et sa poésie ont également nettement marqué les intellectuels africains et noirs américains en lutte contre la colonisation.

En 1934, Césaire fonde, avec d’autres étudiants antillais et africains (parmi lesquels le Guadeloupéen Guy Tirolien, les Sénégalais Léopold Sédar Senghor et Birago Diop), le journal L’Étudiant noir. C’est dans cette revue qu’apparaît pour la première fois le terme de « Négritude ». Ce concept, forgé par Aimé Césaire en réaction à l’oppression culturelle du système colonial français, vise à rejeter le projet français d’assimilation culturelle et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l’idéologie colonialiste.

Construit contre l’idéologie coloniale française de l’époque, le projet de la Négritude est plus culturel que politique. Il s’agit d’un humanisme actif et concret, à destination de tous les opprimés de la planète. Césaire déclare en effet : « Je suis de la race de ceux qu’on opprime ».

Surnommé « le nègre fondamental », il influence des auteurs tels que Frantz Fanon ou Édouard Glissant. Sa pensée et sa poésie ont également influencé les intellectuels africains et noirs américains en lutte contre la colonisation.

En 1946, il est député et contribue à la loi qui transforme les colonies françaises des Antilles en Départements d’Outre-Mer. Césaire dénonce le colonialisme des européens en Afrique et dans le monde et les conséquences dramatiques pour les populations. En 1950, il prononce son célèbre "Discours conte le colonialisme".

Il est le chantre de la négritude et il est considéré comme un grand intellectuel français, qui s’est fait le porte-parole des oubliés et des minorités en France.

voir le site de la Fondation Aimé Césaire :
http://www.hommage-cesaire.net/spip.php?rubrique8


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Le Rondeau (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marie Le Barazer